Oui.  Le salarié ne peut refuser la souscription.