Santé Collective

A qui la santé collective s’adresse-t-elle ?

 

Est-elle obligatoire ? 

Depuis l’application de la loi ANI sur la santé collective, le chef d’entreprise est tenu de proposer une offre de santé collective conforme à sa convention collective. Le salarié ne peut la refuser sauf exceptions : couverture collective du conjoint, montant manifestement excessif par rapport au salaire…

Forfaits possibles  

Selon les conventions collectives et le souhait du chef d’entreprise, une formule est proposée en individuel ou en famille (hospitalisation, soins courants, dents/lunettes). Le salarié peut rajouter des options à ses frais.

Comment j’ouvre le contrat ? Comment le gérer ?

La santé collective me sert en tant que chef d’entreprise à couvrir tous mes salariés en matière de santé et ainsi assurer une protection à certains qui en étaient démunis. La santé collective est souscrite par le chef d’entreprise pour ses salariés. Elle est gérée par l’entreprise en relation avec le conseiller. La gestion porte sur les entrées et sorties des salariés, les cotisations, la fiscalité de l’entreprise et des salariés, les mentions sur les feuilles de paye, les remboursements etc. Il est indispensable d’être accompagné pour la gestion de ce type de contrat.

Santé Collective Les atouts Les limites

Quels sont les avantages qu’elle m’offre ?

Des avantages pour les salariés :

  • une mutuelle moins chère en valeur absolue grâce au volume
  • une gestion efficace
  • bénéficier d’un avantage en nature
  • selon la convention collective, la possibilité d’adjoindre la famille

Des avantages pour l’entreprise

  • un moyen efficace et ajustable de récompenser ses salariés
  • ne pas payer de charges sur la partie payée par l’entreprise