Si la date de fin de travaux n’est pas respectée, la période d’assurance peut être prorogée à la demande du maître d’ouvrage.